La cyberpsychologie

La réalité virtuelle au service du réel

Implanté à l'Institut en 2006, le programme de cyberpsychologie pour les agresseurs sexuels vise essentiellement à développer et à valider une méthode d'évaluation des préférences sexuelles en vue de l'utiliser auprès d'agresseurs sexuels.

La nouvelle méthode utilise à la fois des technologies de la réalité virtuelle et celles de la vidéo-oculographie à infrarouge.

 

 Les deux principaux objectifs du programme sont:

  • de comparer les réponses oculomotrices recueillies en immersion virtuelle à celles obtenues à l'aide du pléthysmographe pénien au chapitre de leur pouvoir diagnostique discriminant
  • d'observer s'il est possible de distinguer des patterns d'activités oculomotrices reflétant l'usage de stratégies de distraction à des fins de contrôle volontaire de la réponse érectile en cours d'évaluation des préférences sexuelles

 

Le chercheur Patrice Renaud est le détenteur du brevet de la technologie utilisée au laboratoire de cyberpsychologie.