Présence et design d’environnements virtuels

Le sentiment de « présence » se définit comme un état psychologique ou une perception subjective à travers laquelle un individu cède à l'illusion générée par la réalité virtuelle. L'un des objectifs de l'axe « présence et design d'environnements virtuels » est d'approfondir la compréhension de cette présence, qui est cruciale si l’on veut parvenir à développer des applications de la réalité virtuelle plus efficaces et plus efficientes dans un but de traitement des troubles mentaux.

La philosophie de recherche et de développement du laboratoire ARVIPL réside dans un modèle où les objets 3D et les dispositifs interactifs sont conçus pour être applicables de la pleine immersion virtuelle en laboratoire, dans un contexte sécuritaire et contrôlé, jusqu’au suivi en communauté, via des applications mobiles.


Le processus de design commencera avec la définition des besoins des chercheurs afin de les supporter dans leurs recherches. Comme ces problématiques sont intimement liées à la réalité des usagers-patients de l’Institut Philippe-Pinel de Montréal, ces derniers seront consultés tout au long du processus.

 

← Retour vers la page d'accueil du Laboratoire de réalité virtuelle