Pour les familles et les proches
Pour les professionnels
Pour les chercheurs

DERNIÈRES NOUVELLES

 

L'équipe du Service des ressources humaines de l'Institut national en psychiatrie légale Philippe-Pinel, représentée par Martine Haines, coordonnatrice des ressources humaines, est en nomination au Gala de l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés (ORHRI).

Les prix Reconnaissance RH de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés soulignent les réalisations exceptionnelles de membres ou d’organisations. Le prix de la catégorie « Grande entreprise » est décerné à une organisation de plus de 500 employés qui a su développer une marque employeur attractive fondée sur des pratiques RH qui placent le talent au coeur des priorités organisationnelles. C’est donc le 9 mai prochain que nous saurons si le projet RH de l'Institut sera retenu comme gagnant de cette catégorie.

La Direction de la recherche et de l’enseignement universitaire est heureuse de vous informer que le Centre de documentation innove pour faciliter l’accès à ses ressources documentaires.

La ministre Danielle McCann annonce le lancement de la deuxième phase de démonstration du Programme québécois de psychothérapie pour les troubles mentaux. 

Dr Gilles Chamberland, médecin psychiatre légiste, a accordé une entrevue à l'émission Salut Bonjour avec Gino Chouinard, à 8 h 30, sur les ondes de télévision TVA, sur un sujet d'actualité

 

ÉVÉNEMENTS À VENIR


L'Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel et l'International Association of Forensic Mental Health Services sont heureux de vous inviter à la 19ième conférence annuelle de l'IAFMHS qui se tiendra à l'Hôtel Bonaventure Montréal du 25 au 27 juin 2019. Cette année, la conférence aura pour thème "Cultural DIversity at the Intersection of Mental Health and the Law". Nous vous invitons à réservez dès maitenant les journées du 25 au 27 juin 2019 pour le congrès de l'IAFMHS.

 

 

D’une durée de deux jours (18 et 19 février 2019), cette formation porte sur l'évaluation du risque de violence interpersonnelle, selon l'approche du jugement clinique structuré (JCS). La formation s’adresse à tout professionnel travaillant auprès d'une clientèle présentant un risque de violence interpersonnelle (travailleurs sociaux, psychologues, criminologues, psychiatres ou autres).

 

La période d'inscription est maintenant fermée! COMPLET!

 


Nous vous invitons à réserver dès maintenant la journée du 10 octobre à votre agenda ! Surveillez notre site web pour les détails à venir.

 

Conférence du midi par :

 

Robert Groleau Ph.D, Joao Da Silva Guerreiro, Ph.D et Evelyne Adam-Caron, Candidate à la maîtrise en criminologie

 M. Groleau est à l’Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel depuis 33 ans. Il a travaillé à titre de sociothérapeute pendant 7 ans, de psychoéducateur pendant 15 ans et il est conseiller à la direction des soins infirmiers et des services multidisciplinaires depuis 11 ans. Il s’occupe particulièrement du développement du milieu thérapeutique à l’Institut et il est responsable du programme Oméga. Il détient un baccalauréat, une maîtrise et un doctorat en psychoéducation.

 
M. Guerreiro est professeur au Département de psychologie de l’Université du Québec à Montréal, chercheur titulaire au Centre de recherche de l’Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel, membre chercheur de l’Équipe intersectorielle de recherche en santé mentale, justice et sécurité et psychologue à l’unité de santé mentale pour femmes purgeant une sentence fédérale de l’INPL Philippe-Pinel. Ses principaux intérêts de recherche en ce moment portent sur les femmes et la violence envers les intervenants en psychiatrie légale.
 
Mme Adam-Caron a obtenu un baccalauréat en psychologie l'Université du Québec à Trois-Rivières. Elle est actuellement candidate à la Maîtrise en criminologie - option intervention clinique - à l'École de criminologie de l'Université de Montréal. Au cours des dernières années, elle a aussi eu la chance d'acquérir de l'expérience professionnelle dans divers organismes du milieu communautaire. Ses intérêts de recherche touchent principalement aux programmes de réinsertion sociale auprès des adultes judiciarisés.