A A A
Logo de Pinel
Menu

Conférence-midi

Traumatismes complexes et populations vulnérabilisées : « souvent, on oublie »

Résumé

Le Québec accuse un retard considérable, comparativement à d’autres provinces canadiennes, dans la mise en place de services sensibles aux traumatismes. Un écart important subsiste entre les connaissances scientifiques développées, dans les dernières décennies et leur application dans la sphère clinique. Force est de constater qu’il y a une méconnaissance des traumas psychologiques comme facteurs étiologiques de plusieurs difficultés pour lesquelles les établissements offrent des services (Milot et coll. 2018). Aussi, très peu de disciplines ne semblent former leurs professionnels sur ces enjeux pourtant si importants.

La prévalence des traumas complexes et leurs impacts sur les populations vulnérabilisées est largement documentée. Souvent, on oublie que les conséquences de ces expériences traumatiques sont au cœur de la détérioration de la santé mentale, de la santé physique, du fonctionnement relationnel et psychosocial des survivants et compliquent leur cheminement dans la trajectoire de soins et services.

Les comportements perturbateurs, l’abus de substances, l’impulsivité, la violence et le peu de motivation à changer certains comportements amènent les professionnels en contact avec les personnes vulnérabilisées à ne plus voir la vulnérabilité et à ne pas reconnaitre les signes et symptômes post-traumatiques complexes. Certain(es) professionnel(les) vivent de l’impuissance, de l’incompréhension et souvent même un désinvestissement dans la prestation de services. Il y a des effets potentiellement néfastes, voire délétères, de certaines pratiques en cours dans les établissements (Milot et coll.; Bloom et al., 2011, 2013) Il faut donc, rapidement instaurer des pratiques sensibles aux traumatismes dans tous les organismes publics et communautaires.

Cette conférence est destinée à tous(tes) les intervenants ou professionnels du réseau de la santé et des services sociaux, de la sécurité publique, du milieu judiciaire ou toute personne qui se retrouve en contacte ou en relation d’aide avec des populations vulnérabilisées.

Objectifs 

  • Mieux comprendre les impacts des traumas complexes et les comportements des survivant(es)
  • Partager certains constats sur le vécu post-traumatique des populations vulnérabilisées
  • Attirer l’attention sur l’importance de prendre en compte les troubles dissociatifs dans l’entonnoir des diagnostics différentiels
  • Susciter une réflexion personnelle, professionnelle et collective sur les pratiques actuelles
  • Sensibiliser à l’importance d’orienter l’organisation de l’ensemble des services publics et communautaires vers un virage cohérent intégrant les principes d’une pratique sensible aux traumatismes.

Conférencière

Nancy Keays est infirmière clinicienne au CIUSSS CSMTL et travaille auprès des populations vulnérabilisées depuis 1998. Elle est également praticienne-chercheure au centre de recherche de Montréal sur les inégalités sociales, les discriminations et pratiques alternatives de citoyenneté (CREMIS). Depuis une douzaine d’années, Mme Keays s’intéresse aux conséquences des traumatismes complexes et de leurs impacts sur le fonctionnement global des personnes qui se retrouvent en situation d’itinérance. Elle a développé, en collaboration avec Rachel Benoit, agente de planification, de programmation et de recherche au CREMIS, une formation qui est offerte aux professionnels(les) et intervenant(es) qui travaillent auprès des personnes vulnérabilisées. Mme Keays souhaite sensibiliser l’ensemble des milieux de pratique à la nécessité de comprendre le sens des comportements difficiles et d’adapter les services pour les rendre sensibles aux traumatismes.

Accréditation

« Cette activité de formation continue en psychothérapie est reconnue par l’Ordre des psychologues du Québec. No de reconnaissance OPQ : RA04424-22 »

Voir plus

Conférence – Mieux comprendre le monde autochtone pour mieux interagir

2022-06-21

L’imposition d’un système d’éducation, de santé, de sécurité publique ou de justice dénudé du caractère distinctif propre aux Premières Nations a eu et a encore des conséquences sur l’état de santé global des Autochtones. La conférence abordera les grandes stratégies institutionnelles qui ont conduit à l’émergence de problématiques diverses au sein des populations et abordera les enjeux liés à la sécurisation culturelle comme étant une variable fondamentale dans le cheminement de vie des Autochtones. Nous questionnerons les pratiques de tout le réseau québécois et fournirons des pistes de l’applicabilité du concept de sécurisation culturelle au profit des populations autochtones.

En savoir plus

Conférence-midi

2022-05-11

La formation est au cœur de l’implantation des pratiques basées sur les données probantes. Les professionnels formés à l’utilisation ce des pratiques peuvent avoir un impact réel sur le parcours des personnes judiciarisées, et ainsi réduire la récidive dans une mesure importante (Bonta et Andrews, 2017; Hanson et al. 2009).

En savoir plus

Tous les événements