A A A
Logo de Pinel
Menu
L'Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel, établissement de troisième ligne ultraspécialisé, reçoit des patients de partout au Québec :
  • réseau de la santé, hôpitaux psychiatriques et généraux;
  • centres de réadaptation;
  • centres de prévention, cours du Québec, cours criminelles et pénales, centres de détention, pénitenciers du Québec, centres jeunesse;
  • maisons de transition, foyers d’hébergement et autres.
Exceptionnellement, l’Institut accueille des patients hors Québec, référés par des établissements ne disposant pas des ressources surspécialisées et de l’encadrement sécuritaire nécessaire pour évaluer et traiter les cas très difficiles. Après évaluation, les patients admis à l’Institut sont transférés dans l’une des unités offrant des programmes de soins et de traitement spécifiques à leur condition. Chaque unité de soins applique un plan de traitement adapté à la personne hospitalisée. Les patients qui séjournent à l'Institut sont placés sous les soins d'une équipe multidisciplinaire composée de psychiatres, de psychologues, de criminologues, d’ergothérapeutes, de travailleurs sociaux, d’art-thérapeutes, de sociothérapeutes, d’intervenants spécialisés en pacification et en sécurité et d'infirmier(e)s. L’offre de services s’appuie sur le modèle irlandais, notamment en lien avec le déploiement de l’outil DUNDRUM qui consiste en un ensemble de quatre instruments utilisant l’approche du jugement professionnel structuré servant à évaluer le niveau de sécurité, le niveau d’urgence, la progression dans les programmes et l’évolution dans le rétablissement, incluant l’auto-gestion du risque de violence. L’offre de programmation clinique se décline en 7 piliers, soit : santé physique, santé mentale, alcool et drogues, problèmes de comportement, soins personnels et activité de la vie quotidienne, éducation, travail, passe-temps et créativité et enfin réseaux familiaux et sociaux.