A A A
Logo de Pinel
Menu

Conférence – Mieux comprendre le monde autochtone pour mieux interagir

Résumé

Dans le cadre de la Journée nationale des peuples autochtones, Forensia, le Centre de formation en santé mentale, justice et sécurité de l’INPL Philippe-Pinel, vous invite à la conférence intitulée « Mieux comprendre le monde autochtone pour mieux interagir », offerte par M. Pierre Picard.

L’imposition d’un système d’éducation, de santé, de sécurité publique ou de justice dénudé du caractère distinctif propre aux Premières Nations a eu et a encore des conséquences sur l’état de santé global des Autochtones. La conférence abordera les grandes stratégies institutionnelles qui ont conduit à l’émergence de problématiques diverses au sein des populations et abordera les enjeux liés à la sécurisation culturelle comme étant une variable fondamentale dans le cheminement de vie des Autochtones. Nous questionnerons les pratiques de tout le réseau québécois et fournirons des pistes de l’applicabilité du concept de sécurisation culturelle au profit des populations autochtones.

Objectifs

  • Reconnaître les différentes nations et communautés autochtones du Québec et distinguer les Autochtones, les Premières Nations, les Inuits et les Métis;
  • Connaître les données socio-historiques et actuelles qui ont favorisé l’émergence de problématiques psychosociales chez les Autochtones et mieux saisir ce qui en favorisent encore aujourd’hui leur maintien;
  • Reconnaître l’existence, au Québec, des crises impliquant les Autochtones et les impacts sur les prises de conscience collective et institutionnelle;
  • Comprendre la pertinence de l’adéquation culturelle dans l’intervention auprès des personnes et des communautés;
  • Comprendre la démarche de la valorisation identitaire et de la sécurisation culturelle et saisir son impact dans la relation à l’autre en contexte de relation professionnelle;
  • Faire la distinction dans les modes relationnels selon qu’on soit issu d’un mode de vie basé sur le nomadisme ou le sédentarisme.

Biographie

Pierre Picard est membre de la Nation Huronne-Wendat. Il possède une formation en approche d’intervention psycho-corporelle et une maîtrise en sexologie clinique et s’est d’abord spécialisé en matière d’agression sexuelle chez les Premières Nations du Québec. Il dirige depuis plusieurs années le Groupe de recherche et d’interventions psychosociales en milieu autochtone (GRIPMA). Conférencier, formateur, chargé de cours à l’Université de Montréal au certificat en santé publique, chercheur, superviseur clinique, membre du Comité d’experts sur l’accompagnement des personnes victimes d’agressions sexuelles et de violence conjugale, il a conduit plusieurs travaux portant exclusivement sur les problématiques psychosociales en milieu autochtone et des moyens de guérison tenant compte des différences culturelles et identitaires propres aux Premières Nations du Québec.

Voir plus

Conférence-midi

2022-05-11

La formation est au cœur de l’implantation des pratiques basées sur les données probantes. Les professionnels formés à l’utilisation ce des pratiques peuvent avoir un impact réel sur le parcours des personnes judiciarisées, et ainsi réduire la récidive dans une mesure importante (Bonta et Andrews, 2017; Hanson et al. 2009).

En savoir plus

Conférence – Les principes Gladue et la population autochtone dans les systèmes pénitenciers et en psychiatrie légale au Canada

2022-05-06

Les premières nations sont surreprésentées dans la population carcérale. Cette conférence a pour but d’en comprendre les causes psychosociales et le traitement judiciaire des autochtones. Elle vous permettra de mettre en lumière le parcours judiciaire d’une partie de la population autochtone et l’importance des principes Gladue, autant dans le système judiciaire que celui en psychiatrie légale.

En savoir plus

Tous les événements